Outils pour utilisateurs

Outils du site


codex:technologie:yetis

Yétis

Nom Yéti
Type Androïde
Origine Inconnu
Première Apparition The Abominables Snowmen

Les Yétis sont des robots créés pour servir la Grande Intelligence. Ils ont été utilisés par ce dernier comme gardiens et armée personnelle.

L'apparence de ces robots semble avoir été inspirée par la légende du Yéti tibétain. Mais cependant, parce qu'aucun Yéti vivant n'ai jamais été définitivement découvert ou étudié, il est fort probable que les Yétis de la Grande Intelligence soient à la source même de ce mythe.

Ils apparaissent à la télévision dans deux histoires du Deuxième Docteur, “The Abominables Snowmen” et “The Web of Fear” en 1967 et font une réapparition en 1983 dans l’épisode spécial anniversaire des 20 ans de la série Doctor Who, “The Five Doctors”, réunissant les cinq premiers Docteurs. Par la suite, les Yétis réapparaissent à travers d’autres médias, principalement dans deux romans des Virgin Missing Adventures (“Millennial Rites” en 1995 et “Downtime” en 1996) et sont mentionnés dans un roman des Virgin New Adventures (“All-Consuming Fire” en 1994). Ils sont également présents dans le jeu vidéo Destiny of the Doctors sorti en 1997 sur PC.

Physiologie et aptitudes spécifiques

Les Yétis ont une apparence grande et velue. Leurs griffes, leurs pieds, noirs et cahoteux, ainsi que leurs grands yeux ovales étaient les seules parties de leurs corps non couvertes par leur épaisse fourrure. Au cours des aventures du Deuxième Docteur deux modèles sont apparus : le “Mark I”, plus grand et dont la corpulence s'approche de celle d'un grand ours (TV : The Abominables Snowmen), et le “Mark II” qui avait envahi les tunnels du métro Londonien et qui possède des mains mieux définies, leurs permettant, entre autres, d'utiliser des armes à feu. Ces derniers cachent dans leurs poitrines des Sphères de Contrôle avec lesquelles la Grande intelligence les contrôlait à distance (TV : The Web of Fear).

Dans le roman Downtime, écrit par Marc Platt et publiée en 1996 dans la collection Virgin Missing Adventures, un modèle “Mark III” de Yétis apparaît mais cette fois-ci, né du résultat de la recherche de la New World University dans le domaine de la nanotechnologie et du génie atomique. Dans cette histoire, une Sphère de Contrôle implantée dans la poitrine d'un humain, pouvait, grâce à des nano-instructions, provoquer la restructuration sub-atomique de son métabolisme jusqu'à ce que la personne se transforme complètement en un Yéti. Ces Yétis étaient alors des cyborgs, décrits dans le roman comment étant un peu plus clairs que ceux vus à la télévision, disposant de canines jaunes et étaient beaucoup plus sensibles aux armes à feu.

Histoire

Origine

Les Yétis ont été créé pour servir la Grande Intelligence (TV : The Abominable Snowmen), et sont aussi connus dans le roman All-Consuming Fire (livre du Septième Docteur, écrit par Andy Lane et publié en 1994 dans la collection des Virgin New Adventures) comme le Grand Old One Yog-Sothoth, une entité non-corporelle. La Grande Intelligence a pris le contrôle du corps de Padmasambhava, et a construit les Yétis au cours des centaines d'années qui ont suivi. Initialement, les Yétis étaient une ruse pour faire peur aux chercheurs et autres curieux qui viendraient à s'aventurer de trop près dans la montagne de l’Himalaya où la Grande Intelligence avait planifié son plan de conquête du monde. Plus tard, les Yétis ont étés employés plus comme une armée, servant la Grande Intelligence dans ses méfaits. Ces robots étaient semblables en apparence à ce que le Professeur Edward Travers a appelé les “vrais Yétis”.

Les abominables hommes des neiges

Le Deuxième Docteur, un ami de Padmasambhava, est arrivé dans l'Himalaya 1935 avec ses compagnons Victoria Waterfield et Jamie McCrimmon . Sur place, ils font la rencontre du Professeur Travers avec lequel ils s'allient pour arrêter les Yétis et mettre fin au plan machiavélique de la Grande Intelligence (TV : The Abominable Snowmen).

Le réseau de la peur

Plus de quarante ans plus tard, un Yéti exposé dans le musée privé de Julius Silverstein à Londres a été réactivé accidentellement par le Professeur Edward Travers. Utilisant l'installation d'une usine de production à Wimbledon, (Roman : Millennial Rites) afin de reproduire plusieurs de ses semblables, les Yétis ont alors envahi la ville de Londres, forçant l'évacuation de la population. Plus tard, dans les profondeurs du métro Londonien, Alistair Gordon Lethbridge-Stewart et ses troupes ont essayé de les arrêter.

Bien évidemment, leur créateur, la Grande Intelligence, était derrière tout ça. Le Deuxième Docteur, toujours accompagné de ses compagnons, Victoria et Jamie , viennent en aide au Brigadier (pas encore brigadier à cette époque là) ainsi qu'au professeur Travers et à sa fille, avec lesquels ils parviennent à chasser l'entité immatérielle malveillante (TV : The Web of Fear).

Temps mort

En 1995 à la New World University, Victoria Waterfield , contrôlée par la Grande Intelligence, a utilisé des Sphères de contrôle pour transformer plusieurs étudiants en Yétis. Au final, ceux-ci furent vaincus par UNIT, dirigé par le Brigadier Lethbridge-Stewart, ainsi que les efforts combinés de Victoria et de Sarah Jane Smith (Roman : Downtime).

Dans le comics “The Age of Ice”, avec le Dixième Docteur et Majenta Pryce , nous apprenons qu'un Yéti a été conservé en 2010 à Underbase, une base sous-marine d'UNIT située à Sydney, en Australie.

codex/technologie/yetis.txt · Dernière modification: 2015/07/06 07:10 par michel