Outils pour utilisateurs

Outils du site


codex:especes:oods

Oods

Espèce Oods
Planète Ood Sphère
Statut Alliés

Les Oods, également connus sous le nom de Oodkind, sont une race extraterrestre de télépathes humanoïdes originaires d’une planète glaciale, la Ood Sphère qui se trouve à côté de la galaxie des sens des Sensorites.

Les Oods ont été créés par le scénariste Matt Jones dans les deux épisodes « The Impossible Planet / La planète du Diable (Partie 1) » et « The Satant Pit / La planète du Diable (Partie 2) » en 2006, une histoire du Dixième Docteur. Ils ont ensuite fait leur retour en 2008 dans l'épisode « Planet of the Ood / Le chant des Oods » où ils ont été libéré de l'esclavagisme par le Docteur et Donna Noble. Les Oods sont apparus ensuite de façon occasionnelle dans la série, essentiellement dans les épisodes « The End of Time (Partie 1 et 2) / La prophétie de Noël (Partie 1 et 2 » où ils aident le Docteur en prophétisant sa mort et le retour du Maître.

En 2011, un Ood apparaît dans l'épisode « The Doctor's Wife / L'âme du TARDIS ». Bien qu'on ne sache pas vraiment pourquoi, les Oods sont des créatures « gentilles» et sont donc les plus appréciés par les fans dans la nouvelle série.

Physiologie et Aptitude Spéciale

Les Oods sont une race extraterrestre humanoïde à la peau blanche avec des tentacules colloïdes sur la partie inférieure de leur visage. Ils n’ont pas de cordes vocales, mais ils possèdent la faculté de communiquer par télépathie.

A priori, Il semble n’y avoir aucune distinction visuelle entre un Ood mâle ou femelle, ce qui suggère qu'ils sont une espèce hermaphrodite. Les Oods ont vraisemblablement une espérance de vie plus longue que celle des humains, car Ood Sigma aurait vécu plus de 100 ans avant de devenir l’esclave des humains.

Les Oods disposent de deux cerveaux : un prosencéphale dans la tête, et un second rhombencéphale relié par un cordon ombilical aux tentacules colloïdes se situant sur la partie inférieure de leur visage.

Les Oods disposent d’un incroyable pouvoir télépathique et empathique, qui leur permet de lire dans les pensées et de ressentir les émotions de n'importe qui. Ce grand pouvoir est également leur plus grand point faible, car les Oods deviennent par la même occasion facilement manipulables par des êtres malveillants disposant eux aussi de facultés psychiques comme la Bête dans les épisodes « The Impossible Planet / La planète du Diable (Partie 1) » et « The Satan Pit / La planète du Diable (Partie 2) », et le Foyer (“The House”) dans l'épisode « The Doctor's Wife / L'âme du TARDIS ».

Quand les Oods utilisent leur télépathie, la couleur de leurs yeux change selon le niveau d'activité télépathique qu'ils utilisent et devient alors rouge vif. Leurs yeux re-deviennent blancs lorsqu'ils ne sont pas connectés à l'esprit de la Ruche (c'est-à-dire le lien télépathique qui relie tous les Oods entre eux). Les êtres humains, qui connaissent très peu ce phénomène ont tendance à mal l’interpréter et pensent que ces yeux rouges sont une forme de maladie, qu'ils ont surnommé tout simplement « yeux rouges ».

Structure Sociale et Culturelle

L'une des parties les plus fascinantes chez les Oods, est le fait qu'ils n'ont aucune notion d'individualisme et encore moins d'agressivité. C'est d'ailleurs pour cette passivité qu'ils sont devenus esclaves des humains. Il n’y a pas vraiment de structure politique chez les Oods, malgré cela, il semble que Ood Sigma joue un rôle important dans leur communauté et qu'il soit en quelque sorte leur représentant, voire leur chef.

Tous les Oods ont la capacité de se relier télépathiquement à chacun d'entre eux pour communiquer et essentiellement ressentir leurs émotions. Cette symbiose est appelée la Ruche. Si un Ood ne peut plus se joindre aux siens, à la Ruche, à cause d'une ablation de son cerveau rhombencéphale externe, comme c'est le cas dans l'épisode « Planet of the Ood / Le chant des Oods » (2008), alors le Ood sombre dans la folie et peut devenir dangereux.

Histoire

Les Oods étaient autrefois un peuple paisible qui vivait en paix dans leur monde d'origine jusqu'au 39ème siècle, quand l'humanité les a découvert. Ils deviennent par la suite les esclaves des humains grâce à la société Ood Operations, les utilisant pour effectuer des tâches ingrates tout au long de la traite négrière intergalactique dans les trois galaxies du Second Empire Humain.

Le cerveau rhombencéphale externe des Oods a été extrait par Ood Operations et ont été remplacés par des globes traducteurs. C’est à cause de cette ablation que leur connexion à la Ruche à été rompue et qu’ils ont donc suivi les ordres de l'homme. L’entreprise Ood Operations garda cette procédure secrète vis-à-vis du reste de l'humanité et parviendront ainsi à convaincre les trois galaxies que les Oods étaient naturellement serviables et soumis et qu’ils ne peuvent pas vivre autrement.

Au 42ème siècle, il est dit que chaque être humain avait un serviteur Ood et que ceux-ci n’étaient en général pas considérés comme étant des êtres vivants. Malgré cela, un groupe d'activistes, « les Amis des Oods » exercèrent des pressions pour la cause de leur liberté. Les Oods seront au final libérés grâce au Docteur et Donna Noble en l'an 4126.

codex/especes/oods.txt · Dernière modification: 2014/12/28 12:25 (modification externe)