Outils pour utilisateurs

Outils du site


codex:allies-du-docteur:sally

Sally Sparrow

Nom Sparrow
Prénom Sally
Espèce Humain
Planète Terre
Statut Enquêtrice
Actrice Carey Mulligan

Sally Sparrow, incarnée par Carey Mulligan, est une jeune fille ordinaire mais un peu trop curieuse, ce qui lui fera croiser le chemin du Docteur et des Anges Pleureurs. Elle apparaît dans l’épisode écrit par Steven Moffat « Blink/Les Anges pleureurs ».

Sally Sparrow a une vingtaine d’années et se passionne pour la photographie, particulièrement celle de lieux étranges et mystérieux. Comme elle le dit, les choses anciennes la rendent triste et c’est agréable pour les gens profonds. Une nuit, elle décide de visiter la très étrange, très mystérieuse très inhabitée et très triste maison Wester Drumlins. En découvrant des lettres puis des mots cachés sous la vieille tapisserie, elle trouve un message qui lui est adressé et signé par le Docteur. Ce message l’enjoint de se baisser immédiatement. Au dernier moment, elle s’accroupit et la pierre qui devait l’assommer la frôle sans la blesser.

Les événements sont suffisamment troublants et fascinants pour qu’elle aille chercher sa meilleure amie, Kathy Nightingale. Elle rencontre également le frère de Kathy, Larry, nu comme un ver au grand dam de Sally.

Elles retournent ensemble à Wester Drumlins, en plein jour cette fois. La seule différence, c’est la statue d’ange qui semble avoir bougé. Malgré l’incrédulité de Kathy, Sally Sparrow est convaincue que cette statue n’est pas comme cela durant la nuit. Elle ne peut trouver d’explication, pas plus à propos de l’ange que du message où son nom se trouve sous une tapisserie vieille de plusieurs décennies.

Alors qu’on sonne à la porte de cette maison inhabitée, Sally et Kathy se séparent. Tandis que Kathy reste à l’étage sans se rendre compte que les statues d’ange se rassemblent autour d’elle, Sally descend et répond. L’homme qui a sonné prend toutes les précautions possibles pour être s’assurer que Sally Sparrow est bien celle qu’il doit trouver et finit par lui remettre une lettre. Quand Sally lui demande qui en est l’auteur, la réponse la met dans tous ses états, car cette personne n’est autre que la grand-mère de l’homme et il annonce que sa grand-mère s’appelait Kathy Nightingale avant de se marier, dans les années 20. Or, Kathy est au second étage et a une vingtaine d’années, bien loin de pouvoir être une grand-mère ! Sally se précipite au second étage, mais Kathy a disparu. Il ne reste plus que des statues d’ange, donc l’un tient une clé au bout d’un cordon. L’homme a brièvement examiné la lettre et les photos qui l’accompagnent, puis s’est sauvé, affolé.

Sally quitte alors la demeure en courant, ne sachant pas ce qui se passe, mais comprenant qu’il s’agit de quelque chose de grave et mystérieux. A l'abri dans un café, Sally ouvre alors l’enveloppe et comprend de quoi il s’agit. Les anges, ces statues présentes dans cette maison, peuvent envoyer n’importe qui dans le passé, ce que l’un d’entre eux a fait avec son amie. Elle lui écrit donc pour que son amie soit vigilante, pour qu’elle sache ce qui lui est arrivé, lui raconter sa vie dans le passé et, surtout, pour expliquer à son frère, Larry Nightingale, que sa sœur s’en est allée.

Sally rejoint donc Larry, qui est propriétaire d’un vidéo club. Celui-ci écoute le discours énigmatique et entrecoupé de pauses d’un homme au sujet des voyages dans le temps. Larry lui dit que cet extrait est présent sur dix-sept DVD, comme un œuf de Pâques (bonus DVD). Bien que Sally et Larry ne le sachent pas, cet homme, c’est le Docteur.

Quittant le vidéo club, la jeune femme va à la police et apprend que de nombreuses voitures ont été retrouvées vides et abandonnées à proximité de Wester Drumlins. Une autre chose a aussi été trouvée : une boîte bleue de police des années 50. Le spectateur identifie immédiatement le TARDIS , mais l’objet reste un mystère pour l’agent de police Billy Shipton et Sally Sparrow.

Après un flirt attendrissant et la promesse d’un rendez-vous, Billy et Sally se séparent. Resté près de la cabine de police bleue, le pauvre Billy est happé par un ange disparaît. Le temps que Sally fasse le lien entre l’absence de clé sur le TARDIS et la clé que tenait l’ange à Western Drumlins et qu’elle revienne vers Billy et le TARDIS , tous deux ont disparu. Mais son téléphone sonne. C’est Billy.

Ce dernier est à l’hôpital et se meurt de vieillesse. Il a un message à faire parvenir à Sally de la part du Docteur. Sally est émue de retrouver Billy et ils regrettent tous les deux de n’avoir pas plus de temps. Le Docteur a promis qu’il resterait en vie tant que la pluie qui tombe ce jour-là durera. Sally murmure qu’il s’agit de la même pluie qu’un peu plus tôt lorsqu’ils se sont rencontrés.

Le soleil revient et Sally, malgré son émotion, sait ce qu’elle doit faire à présent. Elle appelle Larry et lui donne rendez-vous à Wester Drumlins en lui demandant d’emporter un lecteur DVD et l’extrait du film où apparaît le Docteur. L’extrait lui est adressé, la preuve étant que Sally ne possède que dix-sept DVD et qu’il s’agit justement de ceux où se trouve le message du Docteur.

Dans une conversation spatio-temporelle particulièrement « wibbli wobbli timey wimey », Sally discute avec le Docteur et découvre tout le danger que recèlent les anges. Au début, elle est médusée que cette conversation en train d’avoir lieu puisse être enregistrée, fournie au Docteur dans le futur et utilisée alors qu’il est prisonnier du temps en 1969, donc dans le passé. Mais, comme le dit le Docteur, l’important est qu’ils peuvent communiquer. Sally en apprend plus sur les Anges Pleureurs et comprend que la boîte bleue doit être retournée au Docteur, pas seulement pour les sauver, mais pour empêcher le Soleil d’exploser à cause des anges se servant du TARDIS . Le Docteur ne lui explique pas comment faire pourtant car, de son point de vue, la conversation s’est arrêtée et il n’a plus les autres répliques de Sally. Il en déduit donc que les Anges Pleureurs arrivent et donne comme ultime conseil de ne pas cligner des yeux, que le moindre battement de cil signifie la mort.

Les yeux grands ouverts (ou presque), Sally et Larry parviennent malgré le jeu des anges avec lumières et verrous des portes à trouver la boîte bleue du Docteur. Grâce à la clé que détient toujours Sally, ils peuvent s’y réfugier et, grâce au DVD qui contient non seulement le message du Docteur mais un « laisser-passer » bon pour un voyage temporel, le TARDIS démarre automatiquement et disparaît en abandonnant derrière lui ses deux passagers clandestins. Son départ les laisse donc sans défense, au milieu des Anges Pleureurs. Cependant, tout danger est à présent écarté. Les anges, piégés par le départ inopiné du vaisseau, se retrouvent dans la pire position qui soit pour eux : ils se regardent, figés par leur propre regard pour l’éternité selon un fait biologique qu’ils ne peuvent contourner. En effet, un Ange Pleureur se change en pierre dès qu’il est regardé.

Mais l’histoire ne se termine pas là. De quelle façon le Docteur obtient-il les renseignements qui les ont sauvés ? Sally continue à travailler sur le dossier de temps à autre et compile tous les renseignements. Un an plus tard, à travers la vitrine du vidéo club qu’elle gère désormais avec Larry, elle aperçoit un visage familier. Le Docteur ! Elle se précipite et comprend qu’il ne sait rien de leur aventure avec les anges puisque celle-ci ne s’est pas encore produite de son point de vue. Elle lui remet le dossier et tous les renseignements et, pressé par une fin du monde potentielle, le Docteur s’éloigne non sans avoir souri à Sally Sparrow qui peut enfin se reposer. Larry qui arrive à ce moment, entrevoit le Docteur et Sally serre la main de son ami et de son complice. Voilà, ils ont sauvé le monde et le Docteur. Il est fort probable, à voir leur expression, qu’ils finiront par former un couple.

codex/allies-du-docteur/sally.txt · Dernière modification: 2014/12/28 12:25 (modification externe)