Outils pour utilisateurs

Outils du site


codex:allies-du-docteur:reinette

Reinette / Madame de Pompadour

Nom Poisson
Prénom Jeanne Antoinette
Surnom Reinette
Titre de noblesse Marquise de Pompadour, duchesse de Menars et maîtresse du roi de France, Louis XV
Espèce Humain
Planète Terre
Statut Compagnon
Actrice Sophia Myles

Jeanne Antoinette “Reinette” Poisson, plus connue sous le titre de Madame de Pompadour, est une dame de la bourgeoisie française, favorite du roi de France, Louis XV, que le Dixième Docteur rencontre dans l’épisode “The Girl in the fireplace /La cheminée du Temps”. Elle est interprétée par Sophia Myles.

Hors épisode

Jeanne-Antoinette Poisson, fille de François Poisson et Louise-Madeleine de la Motte est née le 30 décembre 1721. Elle voit le jour dans une famille bourgeoise assez aisée. Elle vit sa jeunesse à Parie, rue Cléry. Il est dit qu’à l’âge de 9 ans, la jeune fille a rencontré une voyante avec sa maman. Celle-ci lui aurait annoncé : “Vous serez la maîtresse du roi.”

Le 9 mars 1741, Jeanne-Antoinette, déjà surnommée Reinette, épouse Charles-Guillaume Lenormant d'Étioles à l’église Saint Eustache de Paris, là où la jeune femme avait été baptisée 20 ans plus tôt. Leur union donnera naissance à une fille en 1744, Alexandrine.

Il est dit très tôt que la jeune femme est d’une grande beauté, peu ordinaire, et dont les yeux sont d’une couleur indéfinissable. Son allure et sa grande culture la démarque des autres femmes de son rang et elle devient hôtesse de salons de culture à Paris où elle charme de par son érudition et son sourire.

Elle s’installe dans le château d’Étiolles avec son mari, à proximité d’une forêt où Louis XV, roi de France, vient régulièrement chasser. Il est dit qu’elle se plaçait précisément en des lieux stratégiques pour attirer son attention. C’est lors d’une sortie comme celle-ci que, en 1743, le roi la remarque.

Le 25 février 1745, c'est lors du bal des Ifs que le roi présente officiellement la jeune femme comme étant sa nouvelle favorite. Quelques temps plus tard, et ce malgré de bien grandes réticences de la cour et des enfants de Louis XV, Jeanne-Antoinette se voit anoblie et devient Marquise de Pompadour.

Elle restera la maîtresse du roi durant de nombreuses années puis, admettant qu’elle n’est plus assez jeune pour lui plaire, arrêtera cette relation, demeurant cependant son amie, sa confidente et sa conseillère. Elle sera, entre autre très respectueuse de sa majesté la Reine, poussant le roi à avoir plus d’attentions pour son épouse. La relation entre les deux femmes sera plus que cordiale.

La Marquise s’imposera, malgré de nombreux détracteurs, comme une référence en matière d’art et de culture et ce jusqu’à sa mort à l’âge de 42 ans, le 15 avril 1764, au palais de Versailles. Il est normalement interdit pour toute personne n’étant pas de sang royal de décéder au palais, cependant, le roi la gardera près de lui jusqu’au bout.

N’ayant le droit d’assister à ses funérailles, Louis XV observera le corbillard quitter le palais sous une pluie battante, le regard plus triste que jamais, dans un dernier au revoir à celle qu’il a tant aimé.

Petite remarque, la fleur préférée de Madame de Pompadour était la rose.

La fille derrière la cheminée

Reinette n’est qu’une petite fille lorsqu’elle rencontre le Docteur pour la première fois. L’homme de la cheminée, c’est ainsi qu’elle l’appelle, car celui-ci lui apparaît de l’autre côté de l’imposante cheminée au milieu de sa chambre.

Plusieurs mois plus tard, ce même homme de la cheminée apparaît, dans sa chambre cette fois-ci, en pleine nuit. Car quelque chose se passe dans la chambre de la petite fille. Elle est l’objet de toute l’attention d’un automate à taille humaine et tenue à la mode qui s'attelle à scanner son cerveau dans un but encore inconnu du Docteur et de sa nouvelle amie Reinette. Le Docteur parvient à emporter avec lui de l’autre côté de la cheminée cette étrange créature et l’analyse à la hâte.

Lorsqu’il revient auprès de Reinette, de nombreuses années se sont écoulées, mais elle reconnaît tout de suite celui qu’elle considère comme son cher ami imaginaire. Or, Reinette doit s’en aller mais pas avant d’offrir au Seigneur du Temps un souvenir. Le Docteur est pris au dépourvu par le baiser de la petite fille, devenue une belle jeune femme, mais il y répond avec enthousiasme avant de réaliser son identité : Jeanne Antoinette Poisson, future marquise de Pompadour, reine sans couronne, excellente jardinière…. Il est surpris et enchanté d'avoir bécoté Madame de Pompadour!

Le temps passe à nouveau pour Reinette. Le Docteur l’observe à plusieurs reprises, mais elle ne le voit pas. Elle devient une jolie et intelligente jeune femme dont le roi va tomber amoureux. La nuit du bal des Ifs, le roi et sa nouvelle favorite se retrouvent devant un miroir, instant dont Rose Tyler, Mickey Smith et le Docteur vont être témoins. Mais lorsque le roi quitte la jeune femme, une personne demeure dans la pièce avec elle. Ou plutôt une créature, merveille d’horlogerie, comme celle qui se trouvait dans sa chambre, il y a bien des années de ça. Le Docteur débarque alors pour la sauver, suivi de ses compagnons.

Un coup de neige carbonique suffit pour le figer. Quelques secondes plus tard, dégelant légèrement, celle-ci répond aux questions du Docteur, par l'intermédiaire de Reinette à qui il est lié. Sa présence près de la favorite du roi lui est nécessaire mais il semblerait que la jeune femme ne soit pas encore complète. Puis la créature se téléporte, laissant tout le monde avec de bien nombreuses questions encore.

Le Docteur décide de rester seul aux côtés de Reinette, afin d’en découvrir plus sur les raisons de son importance pour ces automates du vaisseau. Au sein de son esprit l’élément si important pour ces créatures d’une autre époque. Les mains sur les tempes de la jeune femme, il plonge dans ses pensées. Mais l’inverse se produit subitement, la jeune femme s’enfonçant en retour dans l’esprit du Docteur, ressentant ses sentiments profonds, de solitude entre autre. Elle découvre également que celui qu’elle a toujours appelé l’homme de la cheminée, ce fait appeler le Docteur.

En connexion l’un avec l’autre, Reinette attire le Docteur avec elle pour une danse, bien qu’elle soit promise ce soir à un autre cavalier de premier rang, le roi de France.

Cependant le Docteur retourne au vaisseau. Et pendant de longues années, la Marquise n’a plus de nouvelles de son homme de la cheminée. Et puis soudain, un jour, c’est Rose qui réapparaît, annonçant à la Marquise qu’un jour, dans quelques années, les automates reviendront pour la chercher, mais que ce jour-là, le Docteur sera là.

Mais au-delà de cette annonce, la Marquise remarque que le Docteur n’est pas venu en personne pour lui expliquer cela. Qu’il n'apparaît que quand ses assaillants pointent eux aussi le bout de leur nez. Qu’il ne vient que quand apparaît le danger. Au fil de leur courte discussion, une tension est palpable entre les deux jeunes femmes, une jalousie latente. Car l’une comme l’autre est, sans l'avouer pleinement, amoureuse du Docteur. La Marquise fait remarquer à Rose que l’on peut supporter un monde de démons pour l’amour d’un ange. Cet ange, c’est le Docteur.

Lorsque Rose s’en va, Reinette la suit, découvrant alors l’intérieur du vaisseau où se trouve le trio. Le choc est grand pour elle, découvrant que le monde qu’elle pense connaître n’est en rien en réalité. Elle retourne rapidement à son XVIIIème siècle.

Et pour elle, une nouvelle fois, de longues années s’écoulent… Jusqu’à ce que lors d’un bal, les automates refassent leur apparition. Le Docteur n’a d’autre choix pour sauver la Marquise de traverser un miroir à dos de cheval, brisant tout espoir de retour.

Il parvient à ce prix à faire comprendre aux automates qu’il n’y a plus de raison de faire de mal à Madame de Pompadour. Alors ceux-ci s’éteignent tout simplement. Les monstres de son enfance ont bel et bien disparu.

La Marquise fait alors les présentations entre le Roi de France et le Seigneur du Temps! La tension est aussi palpable qu’entre Rose et Reinette. Le Docteur craquerait-il aussi un tantinet pour elle?

Quoi qu’il en soit, le Docteur se retrouve aux côtés de Reinette, un verre de vin à la main, sans espoir de retour sur le vaisseau. Jusqu’à ce que celle-ci lui montre la cheminée de son enfance, reconstruite pierre par pierre dans le château à sa demande. Et le lien entre le vaisseau est toujours actif. Au grand dam de Reinette, le Docteur peut retourner dans son univers d’une autre époque. Mais il lui promet de revenir. Et comme il lui a conseillé, elle court à la fenêtre, choisissant une étoile parmi les millions présentes dans le ciel. Il va revenir, et lui offrir l’infini.

Mais lorsque le Docteur revient, il est trop tard, la maladie a emporté la Marquise à l’âge, beaucoup trop jeune, de 42 ans. Le Docteur retrouve Louis XV, observant depuis une fenêtre, le corbillard tiré par de splendides chevaux noirs, quittant l’enceinte de Versailles. C’est ainsi que les deux hommes disent un dernier adieu à la femme qui a fait battre leurs cœurs.

Cependant, la Marquise, sentant la fin venir, avait écrit une lettre pour le Docteur. Une lettre qui ouvrira dans l’enceinte du TARDIS , seul devant la console des commandes, découvrant, les cœurs visiblement brisés, à quel point et avec quelle espoir elle a attendu le retour de son ange solitaire.

codex/allies-du-docteur/reinette.txt · Dernière modification: 2014/12/28 12:25 (modification externe)