Outils pour utilisateurs

Outils du site


codex:allies-du-docteur:clara

Clara Oswald

Nom Oswald
Prénom Clara Oswin
Espèce Humain
Planète Terre
Statut Compagnon
Actrice Jenna Coleman

Clara Oswald fut la compagne du 11ème Docteur incarné par Matt Smith. Elle demeure aux côtés du nouvel interprète du Docteur, Peter Capaldi. Sa première apparition dans la série a eu lieu en 2012, au sein de l’épisode “Asylum of the Daleks / L’asile des Daleks” où elle ne joue pas réellement le rôle de Clara mais celui d’une voyageuse spatiale piégée dans le corps d’un Dalek. Elle porte alors le nom d’Oswin.

Clara est une humaine comme les autres. C’est une jeune femme fraîche, pétillante, pleine de vie et au caractère bien trempé. Elle est pleine de bons sentiments et de chaleur humaine. Vivant à Londres, elle est nounou de deux enfants dont le père est veuf. Elle rencontre le Docteur lorsque celui-ci débarque après avoir reçu un coup de téléphone de Clara directement par l'intermédiaire de son TARDIS (“The bells of Saint John”).

La vie de Clara va se révéler plus surprenante que la jeune femme ne l'avait attendu. Et le mystère concernant ses multiples existences sera en fin de compte résolu.

La première rencontre

La première vraie rencontre entre le Docteur et Clara a lieu dans l’épisode “The Bells of St. John / Enfermés dans la toile”, après que la jeune femme ait téléphoné à sa hotline pour cause de problèmes internet. A l’époque, cette dernière est gouvernante de deux enfants dont le père est veuf. Le Seigneur du Temps arrive juste au bon moment, en robe de bure, sauvant la jeune fille et lui évitant d’être téléchargée dans le WiFi. S’en suit leurs première aventure, une course dans Londres, un second sauvetage, et enfin, une invitation de voyager à avec lui à bord du TARDIS .

Elle accepte de suivre le Docteur à une seule condition, ne voyager que les mercredis, son jour de congé. Elle ne désire pas mettre de côté son emploi et son caractère fort, déterminé et enjoué lui permet d’obtenir à la fois le respect et l’acceptation du Docteur. Docteur qui ne cesse de se poser des questions à son sujet. Et pour cause! La jeune femme qu’il a devant les yeux, Clara Oswald, il l’a déjà vu mourir deux fois.

Les précédentes rencontres

La première fois, cela se déroule sur une planète transformée en asile par et pour les Daleks. Le Docteur découvre alors que la jeune Oswin, agent de divertissement à bord d’un vaisseau spatial écrasé sur la planète depuis un an, et qui l’a aidé depuis son atterrissage sur la surface de cet astre, est devenue elle aussi un dalek. Son corps n’existe plus, elle n’est plus qu’une carcasse métallique à l’apparence des pires ennemis du Docteur. Mais elle conserve sa conscience et va sauver le Seigneur du Temps ainsi que sa compagne Amy et le mari de cette dernière, Rory, en sacrifiant sa propre vie. Elle parvient même à effacer toute donnée concernant l’existence du Docteur. Les Daleks ont oublié qui il était.

Leur seconde rencontre a lieu à l’époque victorienne au cours de l’épisode “The Snowmen / La Dame de glace”. Clara, jeune serveuse dans un bar, saute littéralement sur le Docteur. Elle lui demande directement qui il est, posant une nouvelle fois l’éternelle question : Doctor who? Et, pleine de détermination, ne cesse de le suivre, n’acceptant pas d’être mise de côté. Elle va parvenir à découvrir son TARDIS , cachée dans les nuages et obtenir les réponses qu’elle désire au sujet du Seigneur du Temps. Clara possède aussi un autre emploi, de gouvernante de deux enfants dont le père est veuf. Le Docteur repointe le bout de son nez et, avec sa nouvelle amie et le trio victorien que sont Madame Vastra, Jenny Flint et Strax, ils vont affronter la Grande Intelligence, entité aux pouvoirs terrifiants. C’est au sein de ce groupe que Clara va prouver sa valeur, et trouver la mort une nouvelle fois, sauvant indirectement par son sacrifice la planète mais également - et surtout - le Docteur.

A cet instant, celui-ci n’a pas fait le lien entre les deux jeunes femmes que sont Oswin et Clara. Or, lorsque la révélation s’offre à lui, il n’a plus qu’une seule obstination, plus qu’un seul désir, comprendre comment cette chose inexplicable, pour ne pas dire impossible, a pu se produire. Il est totalement sous l’emprise de ce mystère qu’il ne parvient pas à résoudre. Le mot est peut-être dur, mais ses pensées sont hantées par la réalité de cette jeune femme.

Clara dans le TARDIS

C’est pourquoi, lorsqu’il découvre l'existence de Clara Oswald, habitante du XXIème siècle, il fait tout pour éclaircir son secret et dévoiler le mystère qui demeure inconnu de l’intéressée elle-même.

Cependant, cela ne se résume pas à une recherche acharnée. Le Docteur ouvre les portes de son vaisseau à la jeune femme, lui proposant, comme à la Clara du XIXème, des voyages à travers l’espace et le temps.

Et à travers le temps et l’espace, le Docteur montre à Clara les beautés et les dangers de l’univers. Il lui fait découvrir la splendeur des anneaux d’Akhaten et la berceuse au dieu du même nom. Ils découvrent ensemble les profondeurs de l'arctique à bord d’un vaisseau russe de la Guerre Froide, transportant à son bord un guerrier de glace provenant de Mars. Ils font face à un fantôme des temps passés, présent et futurs. Ils protègent la Terre de l’époque victorienne d’une menace tout droit venue de la préhistoire.

Clara s’étonne des réactions de la boite bleue du Docteur à son égard. Le TARDIS ne semble guère apprécier la jeune femme, bien que les raisons en demeurent obscures. Il l'empêche d’entrer à des moments stratégiques, l’aidant pourtant quand cette dernière se trouve piégée dans les couloirs du vaisseau.

Mais ce que Clara ignore, c’est la volonté cachée du Docteur, durant ces nombreux voyages, de démêler le mystère de la fille impossible. C’est ainsi qu’il appelle Clara. Ses morts n’ont aucune raison logique d’exister. Il ne parvient pas à comprendre cette jeune fille au mystère enfoui profondément dans sa nature si évidente, simple, claire! Ce qui la rend encore plus complexe.

Trenzalore : la révélation

Puis arrive le jour où tout s’éclaire enfin. Un mot se trouvant révélé, la vie entière du Docteur, et, comme cela va de soit, celle de sa compagne, vont se trouver chamboulées. Ce mot est Trenzalore, l’endroit interdit, le lieu que le Docteur ne doit jamais visiter. Car il s’agit de l’endroit où se trouve sa tombe. Or, les événements étant ce qu’ils sont, le Seigneur du Temps et la jeune femme se retrouvent à mettre le pied sur la planète interdite. C’est à cet endroit que tout va se jouer et que la vie de Clara va être bouleversée, mais aussi que tout va être expliqué.

La Grande Intelligence, créature maléfique, ayant déjà croisée la ligne de vie du Docteur, refait son apparition. Clara ne le sait pas, mais elle aussi à déjà rencontré cette abomination (ou plutôt, une version d’elle décédée en ayant sauvé la Terre).

Cependant, le Docteur, Clara, River Song, épouse du Docteur, invisible à tous si ce n’est à Clara, et le trio victorien, Madame Vastra, son épouse Jenny et Strax se retrouvent devant une version déstabilisée, gigantesque, pour ne pas dire terrifiante du TARDIS . Un TARDIS mourant, tombe du Docteur, où la ligne temporelle de celui-ci, sous la forme circonvolutions et ondes de lumière, se trouve matérialisée.

La Grande Intelligence décide de plonger dans cette énergie, afin de perturber la vie du Docteur, effacer chaque instant de sa vie, le tuer avant même que son histoire ait existé. Le temps est en train de perdre l'existence du Docteur et la face de l’univers est en train de s’en trouver changée. Cependant, Clara, malgré les avertissements de River Song, décide de plonger à son tour afin de sauver le Docteur.

C’est cet acte de bravoure qui va permettre la naissance d’une infinité d’échos de la jeune femme à travers l’espace et le temps. Échos présents sur la ligne temporelle du Seigneur du Temps, mettant tout en oeuvre pour le sauver. Malheureusement, ces actions mènent souvent la jeune femme à la mort, comme lors des deux précédentes rencontres dont le Docteur se rappelle.

De son côté, le Docteur reprend vie, grâce au sacrifice de Clara. Ne pouvant accepter de la la laisser risquer son existence même, il plonge à son tour dans sa ligne temporelle, n’hésitant pas à mettre en danger l’univers que Clara vient de préserver en faisant cela.

Le sauvetage est une réussite, le Docteur retrouvant Clara après une chute infernale à travers toutes les époques et toutes les histoires du Docteur, découvrant au passage l’existence d’une incarnation secrète, pour ne pas dire maudite, de son sauveur.

Gallifrey falls no more

Clara reprend le cours de sa vie sur Terre, alternant avec joie sa vie de jeune terrienne, devenue professeur dans une école, et ses escapades spatio-temporelles avec le Docteur.

C’est alors qu’elle retrouve le Docteur à bord de son TARDIS que tout s'enclenche. Le TARDIS est kidnappé par UNIT et Clara est embarquée dans une histoire qui va révolutionner l’histoire de Gallifrey. Au passage, elle va rencontrer deux autres incarnations du Docteur, le Docteur de la Guerre (The War Doctor) ainsi que le Dixième Docteur.

Cet épisode est un événement majeur, fêtant le cinquantième anniversaire de la série. Il peut sembler que la Clara dans cet épisode fait office de figuration, pourtant, sa présence apporte fraîcheur et énergie, au même titre que le retour du Badwolf sous les traits de Rose Tyler.

Face à la régénération

Les festivités de Noël ne vont pas tarder à commencer. Mais oh horreur, la dinde n’arrive pas à cuire. Dépassée par les événements, Clara téléphone au Docteur pour qu’il lui donne un coup de main temporel afin que le volatile soit cuit en temps et en heure, allant jusqu’à lui demander de se faire passer pour son petit ami auprès de sa famille.

Mais les choses ne se passent jamais comme prévu avec le Docteur. Clara embarque à bord du TARDIS pour finaliser la cuisson. Mais elle se retrouve devant un Docteur nu comme un ver afin de se rendre à l’église. Elle aussi se retrouve en tenue d’Eve pour le suivre (heureusement revêtue d’un camouflage virtuel). Et tout s'emballe.

Clara et le Docteur sont propulsés sur une planète. Apparemment Gallifrey! Mais qui aurait aussi pour nom Trenzalore. Ils se retrouvent dans une ville du nom de Christmas où il est impossible de mentir.

Mais le Docteur impose à son amie sans la prévenir de retourner chez elle. Or, Clara n’est pas du genre à accepter cela. Et si les années passent pour le Docteur… Des centaines d’années… Pour elle, le temps n’est pas le même.

Les événements passant, elle se retrouve devant un Docteur mourant, mais dont les cœurs n’ont pas changés, désirant toujours protéger la ville qui l’a accueilli les bras ouverts depuis tant de siècles.

Clara remotive son ami à bout de force, puis, lorsqu’il n’est plus là pour l’entendre, supplie les Seigneurs du Temps, présent à travers une faille, une de ces failles qui suit le Docteur depuis sa précédente régénération, de lui donner une chance de survivre. Et, ceux-ci demandant le nom du Docteur, elle leur fait comprendre que son nom est le Docteur! C’est ainsi qu’il se nomme, c’est celui qu’il est! La conviction de la jeune femme va déclencher la générosité des Gallifreyens, octroyant un tout nouveau cycle de vie au Docteur.

Le Docteur protège alors une bonne fois pour toute la belle petite ville de Christmas contre ses nombreuses menaces… Puis s’en retourne dans son TARDIS .

C’est là que Clara le retrouve, aussi jeune qu’il était lorsqu’elle l’a rencontré. Mais il est temps pour lui de se régénérer. C’est ainsi que devant les yeux étonnés et, probablement, angoissés, de Clara, le Docteur découvre une nouvelle version de lui-même.

codex/allies-du-docteur/clara.txt · Dernière modification: 2015/02/23 08:39 par michel